Prochaines représentations

Dimanche 14 janvier 2018 - Messe à la Collégiale Saint-Martin de Colmar
Voir le calendrier complet des prochaines dates

Retrouvez l'actualité de La Manécanterie de Saint-Jean sur sa page Facebook

Au ciel brille une étoile...

Le premier CD de La Manécanterie de Saint-Jean

Newsletter

Dernières actualités

16 et 17 décembre 2017 : Une tournée des concerts de l'Avent qui se termine en beauté

La tournée des concerts de l’Avent s’est achevée ce week-end avec trois concerts placés sous le signe de la réussite.

Samedi, la Manécanterie a été conviée par la Confrérie du Sapin de Sélestat pour donner un concert en l’église Sainte-Foy. En guise d’introduction, des nouveaux membres ont été intronisés dans la Confrérie par le Professeur Sappinus, Maître de la Confrérie. A l’issue de la séance d’intronisation, la Manécanterie, avec l’ensemble des membres de la Confrérie, a chanté le traditionnel chant de Noël Mon beau sapin.

Après cette traditionnelle séance d’intronisation, et avant de lancer le concert, le Professeur Sappinus a mis à l’honneur l’une des choristes dont c’était l’anniversaire. Manifestement surprise, cette dernière a été le centre de toutes les attentions du public qui en a profité pour lui chanter chaleureusement un Joyeux anniversaire.
Puis vint le moment du concert. Sous la direction de Benoît Kiry, et toujours dans l’écrin musical confectionné par Cosima Brezovski au violon, Agnès Krempp au piano, Fanny Reinstettel à la flûte et Emmanuel Vuillemin au basson, les choristes ont interprété leur répertoire de leur voix cristalline. Elles ont brillé tel un saphir bleu devant cette forêt de confrères tout de vert vêtus.
A l’issue du concert, le Professeur Sappinus a félicité les jeunes filles. Rempli d’humour et de malice, il a, pour illustrer son ressenti, sorti de sous sa cape un livre. A la surprise générale, le livre s’est illuminé lorsque le Professeur l’a ouvert. Pour ce dernier, les filles ont éclairé de leur voix cette cérémonie d’intronisation. Elles ont apporté les valeurs de Noël : le partage et l’amour qui s’y rapporte.

Encore une belle rencontre remplie d’émotion pour la Manécanterie, un beau moment humain vécu.



Dimanche marquait la fin de la tournée. Tel un bouquet final, deux concerts ont été donnés.
Tout d’abord, en début d’après-midi, la Pré-Manécanterie était invitée par la Ville de Colmar pour venir interpréter leur répertoire devant les résidents de l’EHPAD Notre-Dame des Apôtres de Colmar. En présence d’Yves Hemedinger, premier adjoint du maire de Colmar, et de l’équipe municipale, les choristes au chèche bleu ont pu faire une belle démonstration de leur maîtrise vocale, fruit du travail réalisé avec Aurélie Estatico, leur chef de chœur. Accompagnées du piano d’Anne Brezovski, elles ont ainsi interprété différents chants traditionnels de Noël. Sous le charme, les résidents se sont joints à ces « petites » voix à la tonalité si juste pour chanter Douce nuit.
En fin d’après-midi, leurs aînés avaient rendez-vous, en territoire sundgauvien, plus précisément à l’église Saint-Léonard de Dannemarie. Dans cette charmante église, joliment décorée, le programme de la tournée a été chanté une dernière fois, devant un public venu nombreux pour les entendre.
Un dernier tour de chant, un dernier tonnerre d’applaudissement, et la tournée est terminée…

L’Avent aura été merveilleusement célébré par l’ensemble des choristes. La Manécanterie aura été présente dans toute l’Alsace, aussi bien dans le Bas-Rhn (Matzenheim, Hoenheim, Séletat) que dans le Haut-Rhin (Logelbach, Colmar, Dannemarie). Partout où les choristes ont chanté, des Croq’notes à la Manécanterie, elles ont charmé leur public et suscité les applaudissements.

Cette tournée est terminée. Elle a été l’occasion d’entendre des merveilleux chants de Noël, de faire des rencontres formidables Nul doute que le Professeur Sappinus aura bien marqué les esprits des choristes et restera bien ancré dans leur mémoire. Cette tournée aura été aussi l’occasion de se projeter sur l’année qui arrive, notamment avec le Veni Redemptor, extrait de l’Espérance de Job composée par Bernard Lienhardt et qui sera chantée au printemps prochain avec Clotilde Gaborit et ses petits chanteurs de Schiltigheim.

L’année s’achève bien, mais la saison n’est pas finie. L’année 2018 s’annonce d’ores et déjà comme une année riche en événements, riche en rencontres, riche en partage. La tournée s’achève, mais la fête ne s’arrête pas avec elle.

(Publié le mercredi 20 décembre 2017)

9 et 10 décembre 2017 : Une tournée des concerts de l’Avent sous le signe de la rencontre

La tournée des concerts de l’Avent de la Manécanterie de Saint-Jean s’est poursuivie ce week-end avec deux concerts placés sous le signe de la rencontre.

Samedi soir, l’église Saint-Sigismond de Matzenheim a été le théâtre d’un concert commun qui, sans en avoir l’air, était une vraie rencontre. Manécanterie et Pré-Manécanterie se réunissaient sur scène pour un concert de Noël unique. Si les filles des deux chœurs se connaissent en coulisses, elles n’avaient pas encore eu l’occasion de chanter ensemble.

Les choristes des deux formations ont pris place dans l’écrin musical façonné par Cosima Brezovski au violon, Agnès Krempp au piano, Fanny Reinstettel à la flûte et Emmanuel Vuillemin au basson. Accompagnées du chœur d’hommes de la Manécanterie de Saint-Jean, elles ont interprété tour à tour, puis ensemble, un répertoire passant du chant Grégorien au traditionnel Douce Nuit chanté en français puis en allemand.
La Pré-Manécanterie a brillé durant ce concert. Sous l’œil attentif et bienveillant de leurs aînées, les choristes en devenir ont fait preuve d’une réelle capacité à se produire devant un public autre que leurs parents. Posture, regard, solo puissants : rien n'était laissé de côté. Très clairement, la Pré-Manécanterie a été à la hauteur de l’événement.
Le final Douce Nuit et le rappel Aujourd’hui, le Roi des Cieux, chants traditionnels de Noël arrangés par Bernard Lienhardt, fidèle ami du chœur colmarien, a laissé éclater le plaisir de chanter ensemble, plaisir partagé et ressenti dans tout le public.

La Manécanterie, au sens global du terme, a brillé ce soir telle une étoile, tel un joyau dans son écrin.
Le lendemain, la Manécanterie s’est rendue à l’église Saint-Joseph de Hoenheim pour un nouveau concert, pour une nouvelle rencontre.
Les petits chanteurs de Schiltigheim, dirigés par Clotilde Gaborit, ont été invités à venir partager ce moment festif de l’Avent.

C’est ainsi que le noir de Schiltigheim est venu se mélanger sur scène au bleu de Colmar pour le plus grand plaisir des fidèles venus nombreux pour écouter ces voix. Accompagnés de la musique jouée tout en douceur par Agnès Krempp au piano, Florence Pennerath à la flûte et Emmanuel Vuillemin au basson, et en présence de Bernard Lienhardt, les deux chœurs, affiliés à la Fédération Nationale des petits chanteurs – les Pueri Cantores – ont chanté à l’unisson les morceaux arrangés par le compositeur alsacien.

C’est sur l’hymne des petits chanteurs, entonnés par les deux formations, que le concert s’est achevé.
Cette rencontre entre les deux chœurs en amènera d’autres. En effet, Clotilde Gaborit et Benoit Kiry se retrouveront au printemps prochain pour préparer L’espérance de Job, une cantate composée par Bernard Lienhardt, qui sera chantée les 8, 13 et 14 avril 2018. Ce concert de l’Avent était, en quelques sortes, une introduction à ce projet.

Ce week-end était donc placé sous le signe de la rencontre : deux superbes concerts pour deux belles rencontres. Ces rencontres sont précieuses et enrichissantes sur bien des plans : humain, artistique… Elles constituent le sel du chant choral, le sel de la musique.

Sans ces rencontres, pas de surprise, pas d’expérience unique. Gageons que prochainement, les rencontres se multiplieront, pour le plaisir de nous tous.

Nous remercions chaleureusement les villes de Matzenheim et de Hoenheim pour l’accueil qu’elles ont réservé à nos choristes.

(publié le mardi 12 décembre 2017)

1 et 2 décembre 2017 : La démonstration des Croq'notes et de la Pré-Manécanterie

Si ce week-end les choristes de la Manécanterie n’avaient pas de représentation et se concentraient sur la préparation de leur marathon de concerts de l'avent (4 concerts les deux week-end prochains), il en était tout autre pour leurs cadettes.

Ce vendredi 1er décembre se tenait la traditionnelle Fête de la Saint-Nicolas de l’école Saint-Jean. A cette occasion, les Croq’notes, dernier né des chœurs de la Manécanterie composé des choristes de CE1 et de CE2, ont pu donner leur premier concert dans une salle des spectacles remplie.

Sous la direction d’Aurélie ESTATICO, les choristes en devenir ont ainsi ouvert les festivités en entonnant des chansons de Noël accompagnées du piano d’Anne BREZOVSKI. Une belle démonstration du progrès qu’elles ont réalisé en l’espace d’un seul trimestre.

Ce fut ensuite au tour de la Pré-Manécanterie, composée des choristes de CM1 et de CM2, de s’illustrer pour la première fois de la saison. Toujours sous la direction d’Aurélie ESTATICO et accompagnées d’Anne BREZOVSKI au piano, les choristes ornées de leur chèche bleu – leur signe distinctif, symbole du passage progressif des Croq’notes (en blanc) vers la Manécanterie (en bleu) – ont également donné un spectacle de grande qualité.

Ce premier doublet de concert dirigé par Aurélie ESTATICO, nouvelle chef de chœur des deux groupes du primaire, a permis de constater la qualité de la formation musicale dispensée par La Manécanterie.

Le constat se fait de lui-même, notamment sur le chant commun aux deux concerts : le célèbre Entre le bœuf et l’âne gris. La qualité vocale entre les trois interprétations, si on y ajoute celle de leurs aînées, est flagrante et démontre le progrès musical des choristes tout au long de leur formation.
Le lendemain, les Croq’notes étaient à nouveau à l’honneur.
Invitées par les propriétaires de la cave du domaine Martin Jund à Colmar, elles ont livré leur concert dans la cour de la cave, baignées dans un froid bien prononcé qui n’a en rien entamé leur enthousiasme.

A l’issue de leur prestation, les jeunes choristes ont été récompensées par un bon chocolat chaud et un manala.

Nous remercions grandement le Domaine Martin Jund pour offrir à nos petites choristes l’occasion de chanter en dehors de l’école et pour l’attention bienveillante qu’il leur porte.

(publié le mardi 5 décembre 2017)

Samedi 25 novembre 2017 : Début de la tournée des Concerts de l'Avent

La Manécanterie de Saint-Jean a débuté sa tournée des concerts de l'Avent samedi dernier en l'Église Notre-Dame-de-l'Assomption de Logelbach.
La Ville de Wintzenheim organise une suite de concerts intitulée "Clair de Noël" dont le premier concert a été confié à Patrick Ernst, organiste de la Collégiale Saint-Martin.
Il a pensé à s'adjoindre La Manécanterie de Saint-Jean pour un concert "Orgue et chœur".

Sur le thème du chant grégorien "Veni, veni, Emanuel", fil rouge de cette soirée, Orgue et Voix se sont fait entendre durant plus d'une heure.

Cette tournée a bien démarré. Prochain concert de La Manécanterie : samedi 9 décembre prochain à 20h00 à Matzenheim avec la Pré-Manécanterie.

(publié le jeudi 30 novembre 2017)

Mardi 3 octobre 2017 : L'automne vient clore la trilogie commencée au printemps

Le premier week-end d'automne, aux doux parfums d'été indien, l'Église Saint-Matthieu a été le théâtre d'une fête multiple.

La Manécanterie de Saint-Jean, chœur de filles de Colmar, la Maîtrise Sainte-Philomène de Haguenau et la Maîtrise de la Cathédrale de Metz s'y sont retrouvées pour former un chœur d'une centaine de voix et donner un concert pour fêter ensemble cette nouvelle saison qui démarre avec la rentrée scolaire.

Ce n'était pas la première fois que les trois formations musicales, respectivement dirigées par Benoît Kiry, Nicolas Wittner et Christophe Bergossi, unissaient leurs voix. Elles s'étaient déjà associées pour un concert donné en mars dernier dans le cadre du Printemps des Maîtrises organisés à Metz.
Le premier volet d'une trilogie en quelques sortes : pour prolonger le plaisir et en faire par la même occasion profiter leurs publics, toujours fidèles, le concert de Metz allait donner lieu à un bis à Colmar et un ter à Haguenau.
C'est ainsi que, samedi 23 septembre, l'Église Saint-Matthieu a accueilli ces retrouvailles musicales pour le plus grand plaisir des choristes et du public venu nombreux pour savourer ces voix si mélodieuses.

Durant plus d'une heure, les trois chœurs se sont retrouvés pour entonner, d'abord séparément, des morceaux de leurs répertoires dont l'entraînant Cantate Domino de Nancy Hill Cobb pour la Maîtrise de la Cathédrale de Metz, l'excellent Calme des nuits de Camille Saint-Saens pour la Maîtrise Sainte-Philomène, ou encore le doux Benedictus de Gabriel Fauré pour la Manécanterie de Saint-Jean.
Ces interprétations en solo étaient entrecoupées de chants interprétés par la Manécanterie de Saint-Jean, hôte d'un soir, en binôme avec les
 deux autres formations reçues : Laudate Pueri de Félix Mendelssohn avec la Maîtrise Sainte-Philomène et Adiemus de Karl Jenkins avec la Maîtrise de la Cathédrale de Metz.

La deuxième moitié du programme, tel un feu d'artifice, a réuni les trois chœurs qui, de la centaine de voix ainsi unies, ont entonné des morceaux forts en émotion comme Cantique de Jean Racine et Libera me de Gabriel Fauré. Le bouquet final fut sans nul doute le Magnificat de Johann Pachelbel qui a résonné dans toute l'Église et véhiculé toute l'émotion portée en harmonie par tous ces choristes à l'engagement indiscutable.

Le lendemain, les trois chœurs ont recommencé ce partage avec le public haguenovien à l'Église Saint-Joseph de Haguenau.

Le plaisir était partagé, la fête multiple. Ces trois chœurs, tous affiliés à la Fédération Nationale des Petits Chanteurs - les Pueri Cantores - ont une fois de plus partagé toutes ces valeurs qui les animent : la joie non dissimulée de se retrouver, de fêter ensemble cette nouvelle saison chorale ; le plaisir de transmettre cette passion du Chant qui les habite et qui procure ce bien-être réconfortant. Enfin, ils nous ont communiqué leur plaisir de préparer de la meilleure des façons, en douceur et en chaleur, l'Hiver et la prochaine période de l'Avent qui arrivera très vite.
Cette période sera d'ailleurs très active pour chacune d'entre elle. Pour ce qui concerne la Manécanterie de Saint-Jean, elle démarrera le 25 novembre prochain avec un premier concert à Logelbach.

Mardi 11 septembre 2017 : C'est parti pour la nouvelle saison !

Après ces deux mois de vacances bien mérités, la rentrée scolaire est synonyme de reprise des activités pour La Manécanterie.
Les répétitions ont repris dès le 7 septembre pour l'ensemble des formations : les Croq'notes, la Pré-Manécanterie et la Manécanterie.

Pour cette dernière, premier objectif en approche : le rassemblement avec la Maîtrise Sainte Philomène de Haguenau, dirigée par Nicolas Wittner, et la Maîtrise de la Cathédrale de Metz, dirigée par Christophe Bergossi. Les trois formations vont former un chœur de 150 choristes pour donner deux concerts et clore la trilogie initiée en mars dernier dans le cadre du Printemps des Maîtrises à Metz.

Deux concerts pour un week-end. Le premier se tiendra à l'Église Saint Matthieu de Colmar, le samedi 23 septembre à 20h30 et le second à l'Église Saint-Joseph de Haguenau, le dimanche 24 à 16h00.

Une excellente occasion de célébrer la reprise pour une saison qui promet d'être, pour la Manécanterie, riche en événements.

Lundi 10 juillet 2017 : Innsbrück, point d'orgue de la tournée

La cinquième et dernière étape de la tournée d'ambassadeurs de La Manécanterie de Saint-Jean est la ville d'Innsbrück, capitale du Tyrol. Cette étape constitue le point d'orgue de la tournée pour la Ville d'Ottmarsheim dans le cadre de son premier festival des Chants & Lumières 2019. Elle se décompose en deux temps.

Marie-Thérèse d'Autriche, surnommée "La Grande", a été la seule femme de la dynastie des Habsbourg à avoir régné sur le Saint-Empire Romain-Germanique. De ce fait, elle constitue l'une des plus grandes femmes puissantes d'Europe. Mère de Marie-Antoinette, Reine de France, elle a fait détruire le château médiéval Habsbourgeois d'Innsbrück, bâti par Léopold III de Habsbourg, pour construire un palais impérial dans le style Rococo.
C'est dans ce prestigieux palais, et plus précisément dans sa salle d'apparat, que s'est déroulé le premier temps de cette étape.

Dans la salle d'apparat, sous le regard des portraits de Marie-Thérèse et de ses seize enfants ornant cette magnifique salle aux dorures flamboyantes récemment restaurées, les Choristes sont venu chanter à deux reprises sous les yeux amusés des touristes de passage. Une première fois pour une répétition, une seconde fois pour le concert.

A la fin du concert, pour rendre hommage à "La Grande", réputée pour sa sensibilité quant à l'éducation des enfants, y compris des classes populaires, les filles ont posé devant son portrait.
Le second temps de l'étape, et aussi la dernière représentation avant le retour sur les terres alsaciennes, s'est déroulé dans la Cathédrale Sankt-Jakob d'Innsbrück
La construction de cette Cathédrale a été lancée l'année de la naissance de Marie-Thérèse d'Autriche. Elle jouxte le palais impérial.

La tournée ayant démarré par une messe, elle s'est donc achevée ce dimanche avec une messe dans cette Cathédrale à l'intérieur magnifique. Accompagnées à l'orgue par Christoph Klem, Chef du Chœur de filles de la Cathédrale d’Innsbrück, les Choristes ont animé la messe qui s'est achevée par le Dieu de tendresse de Bernard Lienhardt sous les applaudissements des fidèles.

C'est ainsi que s'achève la onzième tournée de La Manécanterie de Saint-Jean, chœur de filles de Colmar.
En toute modestie, La Manécanterie peut dire qu'elle a pleinement rempli son rôle d'ambassadeur pour la Ville d'Ottmarsheim. Les contacts ont été nombreux et les engagements des chœurs rencontrés pris pour, cette fois, les accueillir en Alsace.

Merci aux différents chefs de chœur allemands et autrichiens ainsi qu'aux officiels d'Allemagne, d'Autriche et de Suisse pour leur accueil chaleureux.
Merci à Marc Munck et la Ville d'Ottmarsheim de nous avoir choisi pour ce projet culturel et musical.
Merci à Thierry Wintzner pour l'organisation des contacts avec les chœurs sur place.
Merci à Jean Klinkert, Président de la Via Habsbourg, pour nous avoir ouvert la porte d'endroits intimes habsbourgeois et nous permettre d'y chanter.

Enfin un grand merci aux Choristes, dont certaines nous quitterons pour partir vers l'aventure lycéenne.
Merci pour votre engagement et la qualité de vos chants, remarqués et félicités par les différents chefs de chœur rencontrés.



Bonnes vacances à tous et rendez-vous dès le mois de septembre pour une nouvelle saison pleine de chansons, de joie et de partage.


Jeudi 6 juillet 2017 : De l'Allemagne à l'Autriche

Après Constance dimanche et une visite touristique de l'île de Mainau le lundi, les Choristes de la Manécanterie de Saint-Jean se sont rendues à Laufenbourg.

Laufenbourg est un petit village dont l'Histoire est marquée par la Dynastie des Habsbourg.
Dirigée par la branche cadette de la dynastie issue de Rodolphe III (la branche aînée, quant à elle, accèdera au trône impérial la génération suivante), elle fut partagée en deux en 1801 par Napoléon III.
Une première moitié fût attribuée à l'Allemagne et la seconde moitié à la Suisse. Le seul élément reliant les deux parties de la ville était un pont de bois, le Laufenbrücke, entre-temps renforcé pour devenir un pont de pierre.
La troisième étape de La Manécanterie de Saint-Jean, chœur de filles de Colmar, dans sa tournée d'ambassadeur du Festival des Chants & Lumières d'Ottmarsheim était très précisément ce pont symbolique, le mardi 4 juillet.

En présence de Marc Munck, maire d'Ottmarsheim, d'Ulrich Krieger, maire de Laufenbourg Allemagne et de Rudolf Lücscher, maire de Laufenbourg Suisse, les Choristes ont interprété un récital, accompagnés de la flûte de Fanny Reinstettel et du violon de Cosima Brezovski. Ce concert, presque improvisé, s'est tenu devant des passants, étonnés de cette présence et charmés des voix entendues.

A la fin du concert, les trois maires se sont joint aux filles pour chanter le Siyahamba en joignant les gestes à la parole.
Rudolf Lüscher, Marc Munck et Ulrich Krieger
Le lendemain, les Choristes ont quitté leur lieu de résidence à Singen pour prendre la direction de l'Autriche. Arrivées dans leur auberge de jeunesse à Innsbrück, et à peine avoir eu le temps de déjeuner, elles sont remontées dans le bus pour se rendre à leur quatrième étape : le monastère habsbourgeois de Stams.
Elles ont été chaleureusement accueillies par Michael Anderl, chef de chœur du monastère, qui se réjouissait de la présence du Chœur français dans leur magnifique basilique.

Après une répétition et un dîner pris dans les parcs du monastère, La Manécanterie de Saint-Jean a livré un concert de grande qualité devant un public intime réuni au sein de la basilique et écoutant méticuleusement les chants ainsi livrés. Les Choristes ont été remerciées de leur prestation par de longs applaudissements et des messages de félicitations adressés directement aux filles.
La tournée d'ambassadeur de La Manécanterie de Saint-Jean se poursuit dès demain vendredi 7 avec un concert au Hofburg d'Innsbrück, dans la Grande Salle d'Apparat du Palais impérial autrichien.
Michael Anderl avec Benoît Kiry et La Manécanterie de Saint-Jean

Dimanche 2 juillet 2017 : Premier concert en duo

Après une première messe à la Cathédrale de Saint-Blasien pour démarrer la tournée, les Choristes de La Manécanterie de Saint-Jean ont pris cet après-midi la route pour Constance, et plus précisément la Stephankirchede Constance.

C'est là que  les attendaient les Choristes de la Jugendkantorei, dirigées par Steffen Schreyer, C'est le deuxième chœur rencontré par La Manécanterie de Saint-Jean dans le cadre de sa mission d'ambassadeur d'Ottmarsheim pour la préparation du premier Festival international des Chants & Lumière qui se déroulera en 2019.

Le concert a commencé à 17h00 devant un public venu nombreux pour l'occasion.
La Jugendkantorei a, dans la première partie du concert, interprété seule des chants de son répertoire.
Dans la seconde partie, c'était au tour de La Manécanterie de Saint-Jean d'en faire de même.

Enfin, dans une troisième et dernière partie, les deux chœurs se sont réunis sur scène pour entonner, ensemble, des chansons sous la direction de Steffen Schreyer puis de Benoît Kiry.

La centaine de choristes présents ont rempli l'église de leurs magnifiques voix, sous les oreilles attentives du public, montrant ainsi l'étendu de leur talent.
La chanson finale, Vois sur ton chemin, choisie par Steffen Schreyer, est venu conclure ce concert salué par des tonnerres d'applaudissement. L'articulation de son programme était le parfait reflet de l'état d'esprit d'échange et d'entente qui peut naitre lors de pareilles rencontres.

Cette tournée se poursuit à merveille. Demain, c'est jour de repos et de tourisme pour les choristes avant de reprendre la route pour Laufenbourg mardi prochain.
Benoît Kiry et Steffen Schreyer avec le Jugendkantorei et La Manécanterie de Saint-Jean

Samedi 1er juillet 2017 : Top départ à la tournée estivale 2017

Rassemblement rempli d'excitation ce matin devant le collège Saint-Jean. C'est en effet aujourd'hui que La Manécanterie de Saint-Jean démarre sa 11ème tournée en direction de l'Allemagne, de la Suisse et de l'Autriche.

Après un premier voyage en bus au travers de la Suisse, elles sont arrivées à leur premier point de chute : Singen, en Allemagne, où elle séjourneront trois nuits. Après la découverte de leur chambre et le déjeuner, elles ont pu profiter des environs et s'adonner à quelques activités sportives avant de remonter dans le bus pour un nouveau trajet d'une bonne heure en direction de la première étape de la tournée : Saint-Blasien.
Chaleureusement accueillies par Bernhard Schmidle, Président du Chœur de la Cathédrale St-Blasen, les Choristes ont pu savourer leur goûter au pied de la Cathédrale.

Rien de tel pour se revigorer avant de partir pour la répétition à l'intérieur de la Cathédrale. Cette répétition ne s'est pas faite sans avoir reçu au préalable quelques explications sur la Cathédrale dispensées par Bernhard Schmidle.

La Messe de 19h00 a enfin été célébrée, accompagnée des Choristes de La Manécanterie de Saint-Jean qui ont été remerciées par les applaudissements des fidèles à l'issue de la célébration.

Sans conteste, la tournée 2017 a démarré, et elle commence très bien ! Prochaine étape : demain, concert à Constance.

Lundi 26 juin 2017 : La Via Habsbourg à la rencontre de La Manécanterie de Saint-Jean

La répétition des Choristes a pris ce lundi 26 juin une orientation plus culturelle que vocale.

En effet, à moins d'une semaine du départ du Chœur de filles de Colmar pour sa tournée estivale, Monsieur Jean Klinkert, Président de la Via Habsbourg, est venu rendre visite à La Manécanterie accompagné de Monsieur Marc Munck, Maire de la Ville d'Ottmarsheim qui a choisi le chœur de filles de Colmar comme ambassadrice dans son projet de Festival international des Chants & Lumières 2019 (cf. actualité du 20/06/2017)

L'objectif de cette visite : présenter aux jeunes filles la Via Habsbourg. Monsieur Klinkert a, en une petite demi-heure, résumé 500 années d'Histoire dans un discours passionné et très intéressant. Monsieur Munck a complété l'intervention pédagogique en exposant les tenants et aboutissants de son projet culturel : célébrer la fin des travaux de restauration de l'Abbatiale Saints-Pierre-et-Paul, commémorer le 500ème anniversaire de la mort de Maximilien 1er, l'Empereur qui a établit la dynastie des Habsbourg qui a marqué l'Histoire de l'empire Romain-Germanique.

Les Choristes, attentives aux interventions de MM Klinkert et Munck, ont souhaité les en remercier en entonnant Livet e'en gata du suédois Stefan Forssen.

La chaîne Alsace 20 a couvert cet événement, prélude à la tournée estivale, qui a fait l'objet d'un sujet dans le journal télévisé du lundi 26 juin à 19h00.

Le replay du JT est disponible ici. (Le sujet débute à 1 min 50)

Prochaines représentations

14 janv.

Messe
10h30
Collégiale Saint-Martin de Colmar

25 mar.

Messe des Rameaux
10h30
Collégiale Saint-Martin de Colmar

6 avril

Concert de la Pré-Manécanterie avec la Pré-Maîtrise Sainte-Philomène de Haguenau
Heure à définir
Haguenau

7
avril

L'Espérance de Job - Cantate de Bernard Lienhardt
20h30
Collégiale Saint-Martin de Colmar

8 avril

L'Esperance de Job - Cantate de Bernard Lienhardt
16h00
Bennwihr

13
avril

L'Espérance de Job - Cantate de Bernard Lienhardt
20h30
Église Sainte-Famille Schiltigheim

14 avril

L'Esperance de Job - Cantate de Bernard Lienhardt
20h30
Église Saint-Pierre le Vieux de Strasbourg

3
juin

70 ans du Chœur de garçons de Mulhouse
Heure à définir
La Filature - Mulhouse
Share by: